Moodle stories : l’activité atelier

Moodle stories : l’activité atelier

L’examen, en tant qu’évaluation sommative, constitue un investissement important qui ne produit que la note de l’apprenant. Les copies d’un tel examen et les corrections des formateurs ne constituent pas, en général, une ressource pour l’apprentissage. Mais l’examen peut devenir une vraie activité pédagogique. Et cela peut être réalisé en mettant en place un système d’évaluation formative par les pairs.

Table Of Contents

Votre propre version au format PDF ? Profitez-en !

Lorsque le formateur procède à une évaluation par les pairs, il est obligé de rendre son propre formulaire d’évaluation clair et de le fournir aux apprenants afin qu’ils puissent évaluer leurs pairs. En évaluant les travaux de leurs collègues, les apprenants sont ainsi amenés à s’approprier la grille d’évaluation du formateur.

La consultation des copies de pairs permet aussi à l’apprenant d’observer des améliorations possibles pour ses productions.

L’exercice d’évaluation par les pairs permet donc aux apprenants de mieux cerner les attentes du formateur et constitue donc une excellente préparation une l’évaluation finale. Et l’activité instaure une dynamique d’échange très positive.

L’évaluation par les pairs est implémentée dans Moodle avec l’activité Atelier.

Description de l’activité Atelier

Principes de base de l’atelier Moodle

L’activité Atelier permet aux apprenants de remettre un travail et d’évaluer les devoirs des pairs (et éventuellement leur propre travail) selon des critères d’évaluation fournis par le formateur.

Le travail pourra prendre la forme d’un ou plusieurs fichiers à remettre sur un espace de dépôt, ainsi que de texte à saisir en ligne dans l’éditeur intégré à Moodle.

Comme résultat de cette activité, chaque apprenant recevra deux notes :

  • une note pour le travail remis, basée sur l’évaluation effectuée par ses pairs et éventuellement par le formateur (l’évaluation de son propre travail, ou auto-évaluation, est également possible) ;
  • une note pour les évaluations produites : cette note est normalement donnée par un algorithme de Moodle, mais le formateur pourra également noter manuellement l’évaluation.

Cette notation n’est pas obligatoire ; la stratégie d’évaluation “Commentaires” ne prévoit pas l’attribution de notes.

assignment_turned_in

Astuce

Les participants peuvent être autorisés à évaluer leurs pairs sans avoir remis de travail.

Utilité et de l’évaluation par les pairs et de l’auto-évaluation

Il y a tout d’abord un intérêt pédagogique : l’activité d’évaluation par les pairs permet aux apprenants de développer l’aspect métacognitif de leur apprentissage (apprendre à apprendre), de prendre du recul par rapport à leur propre travail, de se positionner par rapport à une grille d’évaluation, de se comparer avec le niveau des autres, et idéalement de produire des feedback signifiants et constructifs pour les pairs.

En même temps, il y a également un intérêt pratique : dans les dispositifs de formation comportant un grand nombre d’effectifs (comme dans les MOOC, mais pas seulement) la tâche d’évaluer les devoirs peut être déléguée aux apprenants, mais le formateur doit quand même superviser et contrôler le bon déroulement de cette activité.

Principe de fonctionnement d’un Atelier

L’atelier Moodle comporte cinq phases, chacune comportant des tâches à effectuer par le formateur et des activités attendues par les apprenants. Ces phases sont résumées dans le tableau suivant :

Phase formateurTâcheActivité apprenant
1. Mise en placeCréation et paramétrage de l’atelier.Prend connaissance de l’atelier et de sa description.
2. RemiseActive la phase.Rédaction d’un texte en ligne et/ou remise d’un ou plusieurs fichiers.
3. ÉvaluationActive manuellement la phase ou prévoit le changement automatique de phase. Peut noter les travaux des apprenants.Évalue les travaux de ses pairs.
4. Notation de l’évaluationActive la phase. Peut noter les évaluations et continuer à noter les travaux. Lance l’algorithme de notation de l’évaluation.Ne peut ni remettre ni évaluer.
5. FermetureFerme l’atelier.Prend connaissance des deux notes et/ou des commentaires reçus.

La phase en cours s’affiche sur un fond vert, et chaque phase comporte un certain nombre de sous-tâches : celles-ci s’afficheront avec une coche en vert (si faites) en gris (à compléter) ou signalées par une croix en rouge (à faire). En cliquant sur une tâche, un lien amène à son menu.

Le formateur décide lui-même du passage d’une phase à l’autre en cliquant sur l’icône Ampoule (le retour à une phase précédente est aussi possible). Il y a toutefois un changement de phase qu’il est possible d’automatiser : celui entre la phase de remise et la phase d’évaluation (cela sera vu dans la présentation détaillée de la phase de mise en place).

Première phase : mise en place (vue formateur)

La phase de mise en place commence avec la création d’une activité Atelier, qui se fait selon les modalités habituelles de n’importe quelle activité ou ressource Moodle :

  • Activer le mode Édition ;
  • Dans la section concernée, cliquer sur “Ajouter une ressource ou une activité” ;
  • Sélectionner l’activité Atelier, puis Ajouter.

Une fois l’atelier créé, le formateur doit le paramétrer : il s’agit de la phase plus longue mais en même temps importante pour la bonne réussite de cette activité.

Les différents critères à renseigner pour la mise en place d’un atelier, se trouvent dans trois endroits différents du bloc Administration de l’atelier :

  • Paramètres
  • Préparer le formulaire d’évaluation
  • Attribuer les travaux

Les paramètres qui ne sont pas spécifiques à l’activité Atelier (Réglages courants, Restreindre la disponibilité, Achèvement d’activité, Compétences) ne seront pas traités ici.

Paramétres

Paramètres généraux

Nom de l’atelier : s’affichera dans le cours.

Description de l’atelier : peut également s’afficher dans le cours, mais elle sera en tout cas affichée aux apprenants durant la phase de mise en place.

Réglages d’évaluation

  • Stratégie d’évaluation : choix du formulaire d’évaluation qui sera utilisé et donc de la méthode d’évaluation des travaux remis. L’atelier prévoit quatre différentes stratégies d’évaluation :
    • Évaluation cumulative : une note (obligatoire) et des commentaires (facultatifs) sont donnés sur différents aspects spécifiés.
    • Commentaires : des commentaires sont donnés sur différents aspects spécifiés, mais sans note.
    • Nombre d’erreurs : des commentaires sont donnés ainsi qu’une évaluation de type Oui/Non sur des affirmations spécifiées.
    • Critères : des évaluations de niveau (du type : “Tout à fait”, “Plutôt oui”, “Plutôt non”…) sont données sur différents critères spécifiés. Des niveaux de note sont associés aux critères.
  • Note maximale pouvant être obtenue pour le travail remis (80 par défaut) et note pour réussir ;
  • Note maximale pouvant être obtenue pour l’évaluation de travaux (20 par défaut) et note pour réussir.

Réglages de remise des travaux

Ce champ contient les consignes fournies aux apprenants pour la remise du travail comme le contenu, le format…

À remarquer que l’atelier ne permet pas la remise d’un travail de groupe (contrairement au devoir).

Les autres réglages à indiquer dans ce champs sont :

  • le nombre maximal d’annexes jointes ;
  • les types de fichier autorisés pour la remise, indiqués par leur extension et séparés par des virgules si plusieurs types sont autorisés (si le champ est laissé vide, tous les types de fichiers sont autorisés) ; la taille maximale de chaque fichier déposé ;
  • Travaux remis en retard : si ce réglage est activé, les participants peuvent remettre leur travail après le délai fixé ou durant la phase d’évaluation. Les travaux remis en retard ne pourront pas être modifié

Modalités d’évaluation

Consignes générales pour l’évaluation qui seront affichées aux apprenants sur la page de garde de l’atelier durant la phase d’évaluation.

Ici, on indique si les apprenants pourront évaluer leur propre travail.

Feedback

Si activé, permet aux apprenants évaluateurs de donner un feedback général à la fin de leur activité de correction. Ce feedback pourra être donné en utilisant un certain nombre d’annexes (à spécifier).

Le feedback pourra être :

  • désactivé ;
  • activé et optionnel ;
  • activé et requis.

Dans ce même champ de réglages, la Conclusion correspond au texte affiché aux participants à la fin de l’activité.

Travaux exemplaires

Le formateur peut fournir des travaux exemplaires ou des exemples d’évaluation que l’apprenant pourra consulter en fonction des trois options prévues :

  • l’évaluation des travaux exemplaires est facultative ;
  • les travaux exemplaires doivent être évalués avant de remettre le travail ;
  • les travaux exemplaires sont disponibles une fois le travail remis et sont à évaluer avant ceux des pairs.

En tout cas, l’évaluation des travaux exemplaires ne sera pas pris en compte dans la note d’évaluation.

Si un travail exemplaire est prévu, un bouton permettant de l’insérer est présent au fond de la page récapitulative de l’atelier.

Disponibilité

Dans ce champ, le responsable de cours assigne un temps pour la remise des travaux ainsi que la période à disposition des apprenants pour l’évaluation des pairs, et donc il devra préciser :

  • Début / fin de la remise des travaux ;
  • Début / fin des évaluations (la phase de remise des travaux et celle d’évaluation ne peuvent pas se chevaucher) ;
  • Passage automatique à la phase suivante après le délai de remise des travaux : si ce réglage est activé, il est recommandé de sélectionner l’attribution programmée des évaluations.

Si la date de début des évaluations n’est pas précisée, le passage d’une phase à l’autre se fera manuellement par le formateur avec un changement de phase.

Préparer le formulaire d’évaluation

Dans cette page le formateur insère les différents “aspects” selon la stratégie d’évaluation choisie (dans l’image, évaluation cumulative) de façon à créer une véritable grille de correction. Pour chaque aspect, il fournit une description dans le champ prévu à cet effet et prévoit le type de notation à utiliser (points ou barème à choisir parmi ceux du cours) et la pondération.

Une fois les différents “aspects” remplis, il est possible de prévisualiser l’affichage des apprenants, en cliquant sur le bouton Enregistrer et prévisualiser au fond de la page.

Attribuer les travaux

Le dernier réglage de la première phase (qui pourra se faire également dans la phase suivante, mais en tout cas avant la phase d’évaluation) est l’attribution des travaux de correction. Trois possibilités sont offertes à le formateur :

  • attribution manuelle ;
  • attribution aléatoire (soit N évaluations par travail remis, soit N travaux par évaluateur) ;
  • attribution programmée (là aussi, dans les Réglages pour l’attribution, il faudra spécifier si N évaluations par travail remis ou N travaux par évaluateur).
assignment_turned_in

Astuce

Cette modalité d’attribution programmée est intéressante en cas de passage automatique de la phase 2 (remise) à la phase 3 (évaluation) mais dans ce cas il faudra empêcher les remises en retard.

Il est possible d’autoriser les apprenants à évaluer les pairs sans avoir préalablement remis des travaux : cela se fait manuellement (en cas d’attribution manuelle) ou en cochant la case prévue à cet effet (pour les attributions aléatoire et programmée).

Anonymiser les travaux à corriger

Un paramètre plutôt important (et souvent demandé) est la possibilité de rendre anonymes les travaux remis, de façon à cacher au correcteur/pair l’identité de l’auteur d’un devoir.

Ce réglage ne se trouve pas dans les différents paramètres de l’atelier, mais dans les Permission du bloc Administration : ici, il faut donc retirer la permission “Voir le nom des auteurs” à la catégorie Étudiants, en cliquant sur le symbole de suppression.

Par contre, l’identité de l’évaluateur est cachée par défaut.

Première phase : mise en place (vue apprenant)

Dans cette phase, l’apprenant verra que l’activité Atelier est présente dans son espace de cours (si pas cachée ou pas visible par cause de disponibilité conditionnelle).

En y cliquant, il trouvera un texte lui disant que l’atelier est en phase de mise en place ainsi qu’une description de l’atelier, telle que renseignée dans les paramètres généraux.

Toutefois, si le formateur a renseigné les paramètres de disponibilité (dates de remis des travaux, délai de correction), ceux-ci seront déjà affichés à l’apprenant mais grisés (en tant que tâches d’une phase à venir).

Deuxième Phase : remise (vue formateur)

Le formateur active manuellement cette phase en cliquant sur l’icône Ampoule (ou tout autre icône déterminée par le thème de votre site) :

Cette action permet aux apprenants de remettre leur travail en déposant leur devoir ou en le rédigeant en ligne.

Deuxième Phase : remise (vue apprenant)

Une fois que le formateur aura ouvert la phase de remise, celle-ci s’affichera avec un fond vert (phase active) pour l’apprenant, qui pourra rédiger un texte en ligne et/ou déposer un fichier.

Les apprenants retrouveront ici (sous Instruction pour la remise du travail) les consignes qui ont été renseignées dans la partie Réglages de remise des travaux des Paramètres de l’atelier.

Au fond de cette page, le bouton Commencer la préparation de votre travail permettra aux apprenants d’arriver à la page de rédaction (par le biais de l’éditeur html) et/ou de remise de fichiers

L’apprenant devra tout d’abord donner obligatoirement un nom à son travail (les critères de nommage pourront être indiqués dans les consignes) et pourra donc rédiger un texte en ligne ou/et déposer un ou plusieurs fichiers (selon les indications fournies dans les paramètres).

Troisième Phase : évaluation (vue apprenant)

Les apprenants sont les acteurs principaux de cette phase.

Une fois activée par le formateur (manuellement ou automatiquement), les apprenants trouveront dans l’atelier :

  • l’indication que l’atelier est entré dans la phase d’évaluation (fond en vert par rapport aux autres phases) ;
  • les instructions (génériques) pour l’évaluation, telles que renseignées par le formateur dans les Modalités d’évaluation (Paramètres de l’atelier) ;
  • les travaux à corriger, selon les règles d’attribution (manuelle, aléatoire, programmée) prévues.

L’apprenant pourra également consulter son travail remis (dans la phase 2) et comparer celui-ci avec les exemplaires à noter qui ont été produits par ses pairs.

En cliquant sur le bouton Évaluer, l’apprenant aura accès au Formulaire d’évaluation, où il retrouvera les aspects et les critères prévus par le formateur dans le bloc Administration de l’atelierPréparer le formulaire d’évaluation, et selon la stratégie choisie (dans l’image, évaluation cumulative).

À la fin de la page contenant les “Aspects”, l’apprenant trouvera également (si prévu dans les Paramètres) un champ de texte pour éditer un feedback général.

Troisième Phase : évaluation (vue formateur)

Dans cette phase, le formateur pourra surveiller les activités en cours, et aura accès au rapport d’évaluation (sous forme de tableau) qui indique, pour chaque apprenant, le travail remis, les différentes notes qu’il a reçu par les pairs et les notes qu’il a donné.

Le tableau indique ainsi (à partir de la première colonne) :

  • Prénom / Nom du participant ;
  • Travail remis par le participant ;
  • Notes reçues, par qui : notes que les évaluateurs mentionnés dans la colonne ont attribuées au devoir du participant ;
  • Notes données, et à qui : notes que ce participant a attribué aux devoirs des apprenants mentionnés dans la colonne.

Si un apprenant n’a pas effectué une certaine tâche, son nom sera affiché en rouge : par exemple, dans l’image suivante, Lucie n’a pas encore corrigé le devoir de Guillaume.

En cliquant sur le nom d’un des devoirs déposés (deuxième colonne), le formateur peut :

  • évaluer ce devoir de la même manière que le font les pairs (les évaluations du formateur par contre s’afficheront en vert dans le rapport d’évaluation), avec, en plus, la possibilité de mettre un coefficient sur son évaluation afin de lui donner plus de poids dans la note finale que celle des apprenants. Ce coefficient apparaîtra précédé de l’icône @ dans le rapport d’évaluation ; 
  • accéder aux évaluations des apprenants et éventuellement les noter (ou ré-noter) en mettant un coefficient.

Quatrième Phase : notation de l’évaluation (vue formateur)

Aperçu des activités du formateur

Le formateur active cette phase manuellement en cliquant sur l’Ampoule (ou tout autre icône déterminée par votre thème), une fois que le délai établi pour l’évaluation (phase 3) aura expiré.

Afin de calculer la note des évaluations, il doit cliquer sur le bouton Recalculer les notes en choisissant un des cinq critères possibles de comparaison des évaluations (Très indulgent, Indulgent, Normal, Strict, Très strict).

Durant cette phase, il peut continuer à noter les devoirs remis, les évaluations des apprenants, modifier la note d’une évaluation et donner éventuellement un feedback à l’évaluateur.

Les notes du formateur apparaîtront en vert, avec éventuellement un coefficient signalé par le symbole @ ; si la note du formateur remplace celle donnée par un apprenant, celle-ci apparaîtra barrée et en rouge.

Les deux notes pour chaque apprenant (note pour son travail remis et note pour les évaluations qu’il a faites) seront établies sur la base de l’ensemble des notes reçues par ses pairs et éventuellement par le formateur, en intégrant les coefficients de pondération.

Le rapport d’évaluation de la phase 4 comporte donc six colonnes :

  • Nom et prénom de l’apprenant ;
  • Nom du travail remis ;
  • Note reçus et par qui (entre parenthèses, la note reçus par son évaluateur pour son activité de notation) ; Note moyenne pour le travail remis ;
  • Notes données, et à qui (entre parenthèses, la note reçue pour la qualité de cette évaluation) ; Note moyenne pour la qualité de son activité d’évaluation.

Si, par exemple, dans l’image suivante on regarde l’activité de Victorine, on trouve que :

  • Victorine (colonne 1) a déposé un devoir de nom Atelier 1 (deuxième colonne) ;
  • elle a reçu trois notes : 43 (sur 70) par Olivia, 69 par Marie, 64 par Juliette ; Olivia a reçu 20 (sur 30) pour cette activité d’évaluation, Marie 29, Juliette 30 (colonne 3) ;
  • la note de Victorine pour le travail remis est de 59/70, soit la note moyenne entre 43, 69, 64 arrondie à l’entier supérieur (colonne 4) ;
  • elle a évalué Clément en lui donnant une note de 65/70, et elle a reçu 30/30 pour cette activité d’évaluation ; elle a donné une note de 69/70 à Victoria et reçu 27/30 pour cette évaluation ; enfin, elle a donné 64/70 à Nathan et reçu 30/30 pour cette évaluation (colonne 5) ;
  • en colonne 6, sa note moyenne pour la qualité de son évaluation est de 29/30, soit (30+27+30)/3.

Dans le même tableau (première ligne), on peut voir que Emma a donné une note de 67 à Ivana, et avait reçu (par l’algorithme Moodle) une note de 30 pour cette action d’évaluation ; mais que le formateur a remplacé cette note par la sienne (de 15) avec un coefficient de 2.

Calcul de la note pour la qualité des évaluations fournies

La formule de calcul de la note d’évaluation n’est pas connue dans les détails, toutefois son fonctionnement prévoit que :

  • parmi les différentes évaluations effectuées par les pairs et par le formateur, Moodle cherche à trouver la “meilleure” et lui donne la note maximale ;
  • ensuite il mesure la distance des autres évaluations par rapport à la meilleure ;
  • l’algorithme ne prend pas en compte les évaluations globalement, mais critère par critère ;
  • pour que cela marche bien, il faut un nombre > 2 de corrections.

Le formateur peut influencer cette note, en évaluant lui-même un certain devoir, et en même temps donnant un coefficient élevé à sa note ; il peut également trouver une notation particulièrement fiable parmi celles effectuées par les pairs, et lui donner un coefficient > 1, de façon à signaler que celle-ci est la “meilleure” évaluation.

Publier un travail remis

Le formateur peut décider de publier un ou plusieurs travaux remis, qui seront à disposition des autres apprenants à la fermeture de l’atelier (comme corrigé par exemple). Pour le faire, il devra cliquer sur le titre d’une soumission, et aller au fond de la page où il pourra cocher la case “Publier travail remis” et donner éventuellement un feedback à l’auteur.

Les travaux publiés pourront être rendus anonymes aux autres apprenants, en agissant toujours sur les “Permissions” de l’Atelier : ici, la capacité “Voir les auteurs des travaux publiés” devra être retirée pour le rôle “Étudiant”.

Quatrième Phase : notation de l’évaluation (vue apprenant)

Durant cette phase, les apprenants ne peuvent pas modifier leur travail remis, ni noter les pairs.

Un texte de rappel indiquera la phase courante de l’atelier ; les tâches accomplies dans les précédentes phases (en vert) ainsi que celles éventuellement pas accomplies (en rouge) seront également visibles.

Le travail remis et les travaux à évaluer seront disponibles en lecture seule.

Cinquième et dernière phase : fermeture de l’atelier

Côté formateur

Une fois terminée la phase de calcul des notes et de relecture de l’activité de notation, le formateur peut changer de phase avec l’Ampoule, et mettre l’atelier en “fermeture”.

Les deux notes seront alors définitivement calculées pour chaque apprenant, et transmises au tableau de notes (lien Notes dans l’administration du cours).

Cette fermeture n’est pas définitive : si nécessaire, le formateur peut encore revenir à une phase précédente.

Côté apprenant

À la fermeture de l’atelier, l’apprenant pourra prendre connaissance de ses deux notes : pour le travail remis, et pour la qualité de son activité d’évaluation.

En cliquant sur Votre travail remis, l’apprenant pourra accéder aux notations fournies par ses pairs : note (et éventuellement commentaire) pour chaque aspect, feedback général.

De même, il pourra relire les notes et commentaires qu’il a donnés, dans Travaux à évaluer.

Petits défauts / bogues / dysfonctionnements de l’activité Atelier

Début/fin des phases et changement manuel

Le fait d’assigner une date de début et fin de phase ne comporte pas un passage automatique de phase (sauf dans le passage de remise à évaluation).

Par exemple, si la phase de remise commence à une date donnée, mais le formateur oublie ou ne fait pas le changement manuel, les apprenants verront que l’Atelier est bien dans la phase de remise, mais n’auront aucune possibilité de déposer leur travail.

Récupération des notes

L’activité Atelier ne permet pas d’exporter les notes, comme le font par exemple l’activité Test ou Feedback pour l’export des réponses.

Pour récupérer les notes de l’Atelier, il faudra passer par l’exportation du Rapport du participant (dans le Bloc Administration du cours -> Notes) en décochant éventuellement les autres activités notées afin d’avoir seulement les notes de l’atelier.

Par ailleurs, il n’est pas possible d’exporter les notes données et reçues par les apprenants dans le détail, mais seulement la note moyenne.

Changements pas visibles des Critères d’attribution

Si le responsable de cours veut changer les paramètres par défaut des critères d’attribution aléatoire et programmée (par exemple, s’il indique que pour chaque devoir remis il y aura 3 corrections, au lieu des 5 par défaut), ce changement – même si effectué – ne sera pas inscrit comme paramètre modifié de l’atelier : à chaque fois qu’il consultera la page des attributions, les réglages seront remis au niveau par défaut.

Pour connaître la situation effective des attributions, il faudra consulter l’onglet “Attributions manuelles”.

Rigidité de l’outil

  • si un apprenant fait une erreur sur le fichier remis, il n’y aucun moyen pour le remplacer, une fois la phase d’évaluation lancée ;
  • la gestion des apprenants retardataires est délicate ;
  • si un apprenant abandonne le cours, il est impossible de supprimer ses productions du processus.

Nous conseillons donc aux formateurs de bien veiller à ce que tous les apprenants ciblés soient inscrits à leur cours avant de lancer cette activité.

*graphie

Documentation officielle Moodle (en français)

https://docs.moodle.org/3x/fr/Atelier

Manuel MOODLEUCL – Enseignants

https://moodleucl.uclouvain.be/mod/data/view.php?d=1684&rid=71979

Évaluation par les pairs en Moodle avec l’activité Atelier : guide pratique

https://mario.moodlecloud.com/pluginfile.php/308/mod_resource/content/5/co/module_racine.html

Articles parus dans archives-ouvertes.fr

https://hal.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/161484/filename/16.pdf

Article : “Assessor or assessee: How student learning improves by giving and receiving peer feedback” (British Journal of Educational Technologies)

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1467-8535.2009.00968.x/full

Article du blog pédagogie universitaire : les grilles d’évaluation dans l’évaluation par les pairs

https://hal.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/161484/filename/16.pdf http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1467-8535.2009.00968.x/full https://pedagogieuniversitaire.wordpress.com/2010/08/25/noter-les-travaux-des-etudiant-e-s-avec-une-grille-devaluation/

Conclusion

J’espère que ces quelques lignes ont pu vous donner une bonne idée de l’utilisation de l’activité Atelier de Moodle. Celle-ci est relativement complexe, mais sont utilisation propulse l’évaluation sommative à un niveau pédagogiquement supérieur !

A vous maintenant de mettre ces notions en pratique !

Des questions ? N’hésitez pas à me contacter

Votre propre copie en PDF ? Profitez-en !